[ Robert Silverman ]
[ Textes francais ]
[ Cybernetically, Bicycle Bob Xe-Dda.p ]
Améliorez votre vue, maintenant!


Il est possible pour chacun d'entre nous d'améliorer sa vue, qu'on ait des problèmes de presbytie, de myopie, d'astygmatie ou d'hypermétropie.

Depuis les recherches du docteur William Bates, ophtalmologiste de New York, au début du siècle, il est devenu évident que nous pouvons améliorer notre vue par nos propres efforts. La plus importante découverte du Dr Bates est que le stress est la principale cause de détérioration de la vue. Il a mis au point une série d'exercices simples visant à réduire le stress et à améliorer la vue. Son livre, Better Eyesight Without Glasses, véritable oeuvre de pionnier, a été publié pour la première fois aux Etats-Unis en 1920. On y trouve des exercices qu'ont utilisés des millions de personnes qui cherchaient à améliorer leur vue. L'amélioration naturelle de la vue est devenue étroitement liée à ce qu’on a appelé “la conscience du Nouvel Age” si bien que les adeptes de ce mouvement ont nommé “méthode Bates” toute pratique qui vise à l’amélioration de la vue.

Étant donné la justesse des idées originales de Bates et les résultats positifs de sa méthode, un grand nombre de ses partisans et disciples ont, évidemment, procédé à une mise à jour des concepts de base. Deux des plus récents adeptes du docteur Bates sont Janet Goodrich, ph.d., et le docteur Robert Kaplan. Ils ont tous deux écrit des oeuvres brillantes sur l'amélioration holistique de la vue. Janet Goodrich a publié Natural Vision Improvement et Robert Kaplan Seeing Beyond 20-20.


Lunettes de soleil et autres

Dans son livre Seeing Beyond 20-20, le docteur Robert Kaplan (o.d., m. ed.), écrit: «en reconsidérant mon expérience de professeur dans deux écoles professionnelles d'optométrie, l'une au Texas et l'autre dans l'Oregon, je me suis questionné sur la formation donnée aux docteurs en optométrie. La première approche qui leur est soumise pour faire face aux problèmes de vision est celle des verres ou des lentilles cornéennes. Selon le point de vue traditionnel, s'il y a défectuosité dans le globe de votre oeil, vous avez besoin d'un dispositif «correcteur» afin de compenser l'imperfection. Il serait normal de penser que, lorsque la thérapie est complétée, on se débarrasse du «dispositif correcteur» que sont les verres. Or il n'en est rien! Au contraire, les ordonnances prescrites deviennent plus fortes. La dépendance vis-à-vis des verres est alors accrue; elle est aussi insidieuse que l'accoutumance à la drogue, au sucre ou à l'alcool. J'ai moi-même été victime de cette conception quand j'ai eu ma formation d'optométriste. Je croyais vraiment qu’en donnant une ordonnance de ‘pleine force’ à mes patients, je les aidais à «améliorer» l'état de leurs yeux. Après avoir travaillé avec des milliers de patients en Afrique et aux États-Unis , je me suis un jour rendu compte que je contribuais en réalité à la dégradation de leur santé visuelle.»

La sagesse des propos du docteur Kaplan paraît évidente. Si vos verres sont de pleine force, votre système visuel devient paresseux et c'est le dispositif mécanique (les verres) qui fait les efforts. Continueriez-vous à porter des béquilles alors que votre jambe brisée s’est rétablie? Kaplan a mis au point un compromis qui vous donne une acuité raisonnable tout en permettant à votre système visuel de faire de l'exercice et de réduire les lacunes. Le rendement optimum selon Kaplan: des verres qui vous permettent de bien voir à 83,6% (ou dans une proportion de 20/40) «il semble que le cerveau «préfère» les ordonnances de 83,6% de la pleine force. L'oeil et le cerveau ont alors la chance de faire de l'exercice, de la même façon que tous les autres muscles du corps, qui bénéficient de l'exercice...»

Les lentilles cornéennes (verres de contact) sont à éviter. Elles sont un corps étranger dans l'oeil. Elles nuisent à la respiration de l'oeil, en empêchant l'oxygène de se rendre jusqu'à lui. Toutes les variétés sont dangereuses.

Les lunettes de soleil bloquent les rayons ultraviolets que devraient recevoir nos yeux car les ultraviolets activent la glande pinéale qui en retour fortifie le système immunitaire. Les soleil est notre ami. Toute vie dépend de lui. Les lunettes de soleil sont un dispositif artificiel très récent qui fait obstruction à notre état premier. Comme on pouvait s'y attendre, le port prolongé de lunettes de soleil nous rend hypersensibles à la lumière. Évitez graduellement d'en porter, comme je l'ai fait. Dans son livre magistral intitulé Health and Light, le docteur John Ott souligne qu’avant l'adoption massive des lunettes de soleil au Congo, on ne relevait aucune incidence de cancer dans le pays. C'est l'introduction de ce nouvel élément, les lunettes de soleil, qui correspond à l'apparition du cancer chez les indigènes qui fréquentent la clinique du docteur Schweitzer. Les rares cas où on peut porter ces lunettes sont dans la pratique du ski et la conduite automobile puisque nos yeux font directement face au soleil.


Diètes et exercices pour améliorer la vision

Le docteur Kaplan nous recommande d'éliminer la viande et les produits laitiers de notre régime alimentaire. Il donne plusieurs exemples de gens dont les progrès vers une meilleure vision ont été interrompus à la suite de consommation lait, de viande ou d'oeufs. Pour améliorer sa vue, le docteur Kaplan conseille les haricots (fèves), le tofu, le lait de soya, ainsi que d'autres aliments non traités (crus de préférence). Il recommande aussi vingt minutes d'exercice, dont la meilleure variété serait aérobique. Servez-vous d'un trampoline et bougez votre tête en sautant. Passez au moins 20 minutes à l'extérieur.

Le docteur Kaplan souligne aussi l'importance de la vision intérieure dans l'amélioration de la vue. «A la condition de chaque oeil correspond une représentation que se fait l’esprit de cet oeil. Mais cet état de chose est aussi un «cadeau» . Et chacun de ces cadeaux offre une leçon spécifique à apprendre. Pour la myopie, la plus courante des déficiences visuelles avant l'âge de 40 ans, l’esprit interprète ainsi: «la peur de voir le futur, avec repli sur soi: «J'ai peur de voir loin». Et le cadeau des myopes, c'est «N'ayez pas peur de chercher à réaliser vos rêves. Avancez-vous vers l'extérieur, vers l'inconnu. L'espace de la création. Confrontez-vous à votre pouvoir!»


Holistique

Issue d'un milieu humaniste et non technique, l'américaine Janet Goodrich est psychologue. Son livre, Natural Vision Improvement, est extraordinaire. Je reviens tout juste d'une session intensive de huit semaines à son camp de la forêt tropicale du Queensland, en Australie. Elle y forme des «instructeurs en vision naturelle». Son approche, si fortement éclairante, telle que décrite dans son livre, m'a secoué profondément, jusqu'à modifier ma plus profonde émotivité. En mai 1990, la première fois que j'ai rencontré cette magicienne de la vue, ce poème a surgi de l'intérieur de mes tripes:

Je croyais trouver un grand patron
Mais alors que découvris-je donc?
Une anarchiste comme moi
Ma négativité visuelle
Transformée, j'en restai coi
Par sa réalité à elle.


Son livre eut sur moi un effet tout aussi éblouissant de transformation.

Un livre avant-gardiste
Par un maître surréaliste
Pouvant changer la piste
D'un modèle utopiste.


D'une facture unique parmi les livres sur la libre guérison, cet ouvrage présente un grand nombre de pages dédiées aux pionniers persécutés comme ce grand penseur et psychiâtre,Wilhelm Reich, mort dans une prison fédérale américaine après avoir vu ses livres brûlés tant en Allemagne nazie qu’ aux démocratiques Etats-Unis. Dix ans après sa mort, on a redécouvert Reich. Ses enseignements constituent la base d'un grand nombre de thérapies du Nouvel Age, comme le rebirth, la bioénergie et le Feldenkreis par exemple. De plus, nous apprenons beaucoup sur les pionniers de l'amélioration de la vision comme le docteur William Bates et Margaret Corbett, qui eux aussi furent l'objet de persécutions.


La philosophie

Son livre est plein de pensées positives et de réflexions philosophiques: «Nous montrons aux gens la pratique d’un l'humanisme sans réserve plutôt que de capitaliser sur la misère humaine à la manière des professionnels du domaine médical...J'ai mis au point des jeux qui servent à maintenir et à étendre l'optimisme.»

Tout en évitant d'employer le terme traditionnel «exercice», elle a en effet mis au point des jeux dont le résultat est d'améliorer la vue. J'y ai participé et ma vue s'est améliorée de cinq lignes sur la charte de vision, pendant mes huit semaines à son école . La même chose s'est produite pour les 21 autres personnes qui ont suivi le cours; elles venaient de six pays différents et, parmi elles, on comptait trois optométristes.

Les jeux sont extraits de la méthode traditionnelle de Bates: rotation de la tête et balancement proche-lointain... Des pages et des pages de jeux pour améliorer la conscience des couleurs. Ramper de droite à gauche par exemple, pour permettre l'intégration des hémisphères gauche et droit du cerveau, ce qui est d'une importance cruciale pour l'amélioration de la vue. D'autres jeux visaient à coordonner l'action des deux yeux afin de leur permettre de fonctionner à l'unisson.

On nous a initiés à une méthode holistique, qui englobe notre environnement, notre histoire, toutes les parties du corps et, bien sûr, le système visuel fut traité en profondeur. Nous avons appris les vertus du jeûne périodique, de l'irrigation du colon, de diètes appropriées et nous avons appris à intégrer d'autres changements importants d'attitude , tels que «ne jamais devenir émotivement attaché aux résultats.» Ce livre magique est abondamment illustré et il est baigné d'humour, d'optimisme et d'amour, mélange qu'on ne retrouve que rarement dans les livres de croissance personnelle.

Ce fut à la suite d'une séance de massage par Rebekah Crown, que commença mon aventure pour l’amélioration de la vue. En effet Rebekha Crown me parla de cette méthode d'amélioration visuelle et me prêta «L'art de voir» de Aldous Huxley, un grand auteur Anglais que j’affectionnais.

J'ai donc porté des verres pendant 47 ans, et ils ont constamment augmenté de force jusqu'à ce que j'atteigne l'âge de 50 ans. Or aujourd'hui, je ne porte que rarement mes verres sous-correcteurs. Ce sera au cinéma pour lire les sous-titres, par exemple. Le chemin vers une vue améliorée requiert temps et effort. Mais vous pouvez y arriver. Pourquoi ne pas vous y mettre dès maintenant? Vous ne le regretterez pas.


Bibliographie et autres renseignements

"Natural Vision Improvement",
Janet Goodrich PH.D.,
Celestial Arts, Bekeley, California.

"Seeing beyond 20/20",
Dr. Robert Kaplan,
Beyond Words Publishing, Hillsboro, Oregon.

"Vaincre la myopie",
Docteur Duchemin,
Boule de Neige, Montréal.

"Le Programme pour l'amélioration de la vision",
Martin Sussman a/s Vision croissance (514) 289-9869.

Robert Silverman est un des fondateurs du Monde à Bicyclette. Il est aussi instructeur en vision naturelle. Il a déjà porté des verres de huit dioptries sans lesquels il ne pouvait voir clairement à vingt pieds, alors que les personnes disposant d'une bonne vue voient bien à huit cents pieds. Maintenant, il voit bien à 100 pieds.


Haut de page


Par Robert Silverman.

Retraduit par Gaetan Martineau.


Textes français | Page de bienvenue

© Robert Silverman 2000