[ Robert Silverman ]
[ Lumieres invitees ]
[ Cybernetically, Bicycle Bob Xe-Dda.p ]
Chanson Bicycle Bob
Par Claire Morissette


Ah! Bob Silverman!
L'huluberlu! le fanatique! le farfelu!
Bicycle Bob Silverman!
Le dérangeur! le fatigant! l'exaspérant!

Moi, je vous dis:
"Montréal serait triste à en pleurer,
S'il n'y avait Bob Silverman."


J'l'ai rencontré au coin d'une rue,
Il avait l'air un peu perdu,
Ce pédaleur de l'heure.

J'lui ai dit: qu'est-ce qui ne va pas,
Il m'a dit tout un tra-la-la,
Ce bikechévique épique.

Il était un peu essoufflant,
Mais plein d'amour et de bon sens,
Ce pousse-pédales sans égal.

J'lui ai dit: J'peux pas rester frette,
Faut qu'j'aille au Monde à Bicyclette!
Quel accélérateur sans moteur!


Sans bible ni plan trimestriel,
Il sait aller à l'essentiel,
Ce Don Quichotte qui trotte.

Il donne aux vilains leur pilule
De paradoxes, de ridicule,
Ce maître des railleurs.

Plus incorruptible qu'un ministre,
Qu'un pape, qu'un juge, que la police,
Par sa pratique, il défie toute critique.

Il a plein d'amis, de contacts
Jusque derrière la ligne d'attaque,
Quel vélomane jamais en panne.


Pendant qu'Reagan a besoin de guns,
Les rockers de coke, de hashish
90 Rolls-Royce pour Sri Rajnesh,
Bicycle Bob est encore plus riche.

Deux roues, des pédales, un guidon,
Un tas de rêves près de son futon,
Radio, dactylo, téléphone,
Voilà l'inventaire de ce visionnaire.

Avec ça il fait l'impossible,
Ses stratégies sont invincibles,
Et peu à peu tout devient accessible.

Ponts, véloroutes, métro, parkings,
Les cyclistes passent quand il fait signe,
Quel magicien, rien dans les poches, rien dans les mains.


Addition de 1986:

Maintenant qu'on s'est équipé
D'imprimante, écran et clavier
Bob est encore plus à redouter.

Notre mémoire est sans limite,
Le journal va sortir plus vite,
Notre opinion, c'est de la dynamite.

Nos idées: informatisées,
Nos images: digitalisées,
Tenez-vous bien, car ça va circuler!

Les autos peuvent bien gronder,
C'est les vélos qui vont gagner,
Bicycle Bob va lancer et compter.


Addition de 1997:

Ça pouvait pas s'arrêter là,
Fallait qu'il aille plus loin que ça:
V'la ce cher Bob envolé sur le Net!

Pédalant dans l'cyberespace,
Il vélorutionne l'espace
Et s'y adresse à toute la planète.

S'il n'est plus tout à fait des nôtres,
Des internautes il est l'apôtre,
De l'anarchie, il poursuit le filon.

Patron, censure, hyérarchie,
N'existent pas dans ce pays
Et Bob y navigue en pleine utopie.


Par dizaines, centaines, par milliers,
Les gens sont fiers de pédaler,
Bicycle Bob, regarde tous tes fans.

Tu rends nos rêves réalité,
Grâce à toi on peut respirer,
Et encore mieux, on peut espérer.

Tu as créé une nouvelle ère,
Exxon, GM, au cimetière!
Car c'est l'ère vélorutionnaire!

Toi, nous, ensemble, on est capables,
La victoire est inévitable,
Bob Silverman, on t'aime !


Ah ! Bob Silverman !
Le visionnaire! L'impossibiliste! Le jusqu'auboutiste!
Montréal serait triste à en mourir,
S'il n'y avait Bob Silverman.


Avec amour, Claire Morissette.


Haut de page


Lumières invitées | Page de bienvenue

© Robert Silverman 2000